marcher vers la maison

Après avoir passé une petite semaine au camping de rêve à Yport, nous prenons la route en direction de la Basse-Normandie pour rendre visite à mon bon ami/collègue Simon. Il est originaire de Ferrières la Verrerie et nous a proposé d’utiliser son adresse pour se domicilier pendant cette année de voyage. J’y étais déjà allé en août sans la famille pour aller stocker les quelques cartons d’affaires que nous tenions mais que nous ne pourrions pas prendre avec nous… comme nos habits de mariage par exemple 🙂 Du coup, ils passeront l’année dans le grenier d’une grange entouré de chevaux. Ça change d’un appartement à Paris !

Petite escale à Moulins-La-Marche

Avant d’aller chez Simon, nous avons rendez-vous à Moulins-la-Marche, à la banque la plus proche qui est dans le village à côté. Pourquoi ?  Afin d’ouvrir un compte pour notre association « La Famille Qui Voyage » qu’on a crée. Gizem est la Présidente (qui aurait pu imaginer autrement ?) et moi je suis le Trésorier (un mot qui me donne l’impression d’être un pirate qui doit protéger un coffre rempli d’or et de bijoux … peut-être pas très loin de la vérité :p)

Nous passons la nuit dans l’aire de camping-car récemment installé par la commune même. Il y a tout ce qu’il faut pour vider et remplir les eaux et la vue sur les champs n’est pas mal non plus !

Moulins-La-Marche aire de service camping-car

L’amour des chevaux

Le lendemain, après notre rendez-vous bancaire (qui aura quand même duré plus d’une heure avec les enfants surexcités tout au long !), nous retrouvons finalement Simon chez lui. Il nous accueille ensemble avec sa maman et nous guide vers le meilleur endroit pour garer le camping-car. C’est magnifique ! Une vue sur les collines vertes et les champs où les chevaux se promènent.

C’est une famille passionnée par les chevaux. Danielle, la maman de Simon, nous raconte qu’aujourd’hui, ils n’en ont plus “que” 6, mais qu’à un certain moment, il y en avait plus que 10 !

Pendant nos 4 jours chez eux, on apprendra un tas de choses sur ces animaux magnifiques. Nous apprenons également que plus jeune, Simon a été champion de Normandie (toutes catégories confondues) en dressage. Après avoir travaillé ensemble pendant 5 ans et avoir passé des heures et des heures à discuter de tout et n’importe quoi, il n’en avait jamais parlé ! La preuve encore que si on pense connaître quelqu’un, on est bien naïf 🙂

Simon nous montre comment on peut donner une pomme à un cheval sans se faire manger les doigts, donc on essaie tous de le faire, même Payna, qui n’arrêtera pas de m’en parler pendant une semaine. Elle aura également l’occasion de s’asseoir sur le dos d’un cheval (pendant que je la tienne bien sûr) et de voir le travail du maréchal ferrer les chevaux.

Une belle amitié

Je voudrais également vous parler d’une grande histoire d’amour: l’amitié entre Payna et Lulu le chien.  Après une première journée où Payna était impressionnée par ce gros chien, alors que ce dernier ne voulait qu’une chose: jouer avec elle, les jours suivants, ils ont finis par être inséparables ! C’était une belle rencontre.

Normandie, on t’aime !

Gizem et moi, nous en profitons aussi. De la nature. De la nourriture faite maison avec les légumes du potager. Du bon jus de pomme de la région. Des chants d’oiseaux le matin au réveil. De pouvoir passer du temps à la maison, mais chez un ami: le vrai avantage du camping-car.

On a même l’occasion de bricoler quelques séparateurs pour nos placards dans l’atelier de Simon.. Ayant jamais fait ce genre de projet, je suis très fier du résultat … même si on a dû utiliser des agrafes et des emballages de spaghetti pour que tout tienne en place ! Maintenant moi aussi je pourrai dire que j’ai “modifié” mon camping-car 🙂 Après le week-end, Simon retourne à Paris pour travailler. Nous restons encore un peu pour attendre un colis rempli de cartes de visites et autocollants de La Famille Qui Voyage. Il a du retard, mais on ne se plaint pas, on est bien ici !

 

Deux jours plus tard, le colis arrive et nous sommes prêts à partir. Il y avait du soleil en Normandie, mais il faisait quand même froid. Nous partons vers la chaleur, prochaine destination: La Rochelle et Île de Ré.

 

Paul.