Cela fait maintenant 9 mois que nous voyageons en permanence en camping-car. Auparavant, nous n’avions jamais passé une seule nuit en camping-car. Nous étions des vrais débutants dans ce mode de vie. Et oui, on dit bien “mode de vie”, parce que selon nous, ce n’est pas uniquement un moyen de transport, c’est tout un état d’esprit !

Depuis que nous sommes partis voyager, nous recevons beaucoup de questions de vos parts dans notre boîte email. « Pourquoi vous voyagez en camping-car ? » « Quel camping-car choisir ? » « Comment acheter un camping-car? « Quel est le budget de votre voyage ? » Et une des questions qui revient le plus souvent est celle de « Comment s’organiser pour un voyage à long terme ». Alors, aujourd’hui on vous parle de la liste des choses indispensables pour partir voyager en camping-car.

LES INDISPENSABLES DU CAMPING CARISTE

    • CALES (au moins 2): Parfois on arrive dans un endroit où on veut passer la nuit, mais le sol n’est pas du tout “niveau”. Un petit peu ne dérange pas, mais si on a du mal à garder l’équilibre quand on se promène à l’intérieur, c’est mieux d’utiliser des cales pour mettre le véhicule à niveau le plus possible. Sauf si vous avez des vérins hydrauliques qui font le travail à votre place ! Mais ce dernier n’est pas gratuit..
    • NIVEAU À BULLE: Pour vérifier le niveau, un simple niveau à bulle suffit. S’il est intégré dans le tableau de bord, c’est encore mieux, mais sinon on met le niveau sur la table et voilà ! En plus, les enfants adorent jouer avec.
    • BOUTEILLE GPL: Quand on change de pays souvent pendant le voyage, c’est plus facile d’utiliser une bouteille de GPL rechargeable. Ainsi, on ne galère plus à échanger des bouteilles et acheter des adaptateurs dans chaque pays, on fait simplement le plein au station de gaz. Selon nous, c’est un investissement qui vaut la peine, surtout pour la facilité et pour gagner du temps. Les raccords sont différent selon le pays, mais souvent on peut acheter le bon raccord sur place (ou même juste utiliser le raccord de la station sans devoir l’acheter). Mais attention, l’installation diffère selon les pays en terme de faisabilité et de budget. Nous avons préféré de le faire en Belgique car c’était beaucoup plus facile.
    • TUYAU D’EAU (préférablement plat et avec un enrouleur): Dans la vie “sédentaire”, l’eau est très importante, mais c’est encore plus le cas en camping-car ! Chaque goutte compte ! On doit faire le plein en eau à chaque fois qu’on n’en a besoin. Pour cela, il faut absolument un bon tuyau, assez long, qui ne prend pas trop de place et qui est facile à ranger après utilisation.
    • RACCORDS TUYAU: Pour “brancher” le tuyau sur le robinet, on a besoin d’un raccord. Pendant notre voyage, nous avons rencontré 3 tailles de robinet (petit, moyen, grand), donc maintenant on a aussi les raccords qui correspondent à chaque taille. On conseille de les acheter avant de partir parce que ce n’est vraiment pas marrant de se trouver devant un robinet parfaitement en ordre et de ne pas pouvoir s’en servir parce qu’il manque juste ce petit bout de plastique !
    • PANNEAUX SOLAIRES (avec régulateur): Pour être le plus autonome possible en terme d’énergie, on vous conseille d’investir dans des panneaux solaires. Ainsi, on n’a presque pas besoin de se brancher au courant, sauf quand il fait tellement moche qu’on n’arrive pas à voir le soleil. Nous en avons 2 d’un total de 250w. Mais si vous êtes dans des lieux ensoleillés, 150w suffit largement.
    • CONVERTISSEUR: quand on n’est pas branché au courant, on a besoin d’un convertisseur pour pouvoir utiliser l’énergie qui est stocké dans la batterie. Ce convertisseur convertit le courant 12V de la batterie en 220V. Ainsi, on peut utiliser des appareils électriques comme dans une prise classique. Mais pas toutes les appareils non plus ! Ne branchez surtout pas votre sèche cheveux ou blender qui dépasserait la capacité. Pour ce genre d’appareils, ils en existent néanmoins qui sont faits spécialement pour une utilisation dans le camping-car.
    • RALLONGE ÉLECTRICITÉ (au moins 30m): Pour les cas où on a quand même besoin de se brancher au courant (parce qu’il pleut depuis une semaine par exemple…), on a besoin d’une bonne rallonge qui permet de charger la batterie et d’utiliser le courant dans tout le véhicule. Il faudrait également s’assurer d’avoir les bons raccords pour pouvoir se brancher sur une grande prise et une prise classique.
    • PRODUITS DE WC: Dans la plupart des camping-cars, on utilise une WC chimique. A chaque fois qu’on vide la cassette, on doit rajouter un produit chimique qui diminue les odeurs tout en facilitant la dissolution. Nous utilisons le produit le plus “vert” que nous avons pu trouver. Un jour, nous déciderons peut-être d’installer une toilette sèche car c’est encore plus écologique et on est encore plus autonome car plus besoin d’aires de services pour vider la cassette WC.
    • UN SEAU: Un simple seau peut-être utile pour plein de choses, pour mesurer la quantité d’eau qu’on doit rajouter à la cassette WC, pour transporter de l’eau grise quand on ne veut pas déplacer le véhicule, pour laver les pieds après une promenade sur la plage,…
    • CORDE DE REMORQUAGE (5 tonnes): Quand on cherche des endroits insolites, parfois on prend juste un petit peu de risque en plus et ça arrive qu’on se trouve bloqué (à cause d’une pluie imprévue par exemple… cela nous est arrivé plus qu’une fois !). Une corde de remorquage est alors indispensable !
    • PELLE: Quand on est bloqué dans le sable ou dans la boue, une pelle peut aider. C’est aussi un grand ami des vanlifers par exemple qui n’ont pas forcément de WC dans leur fourgon. 
    • USTENSILES DE CUISINE: Nous avons quelques assiettes, 3 tasses, 4 gourdes inoxydables, des couverts, 2 poêles en fonte de fer et acier, une cocotte minute, une petite casserole en inox, une petite planche, une cafetière italienne, une râpe à carottes et quelques bols. En terme de matières, nous avons opté pour du bambou et de l’émail qui sont moins dangereux et moins lourds que le verre.
    • PELLE ET BALAYETTE: Nous préférons utiliser notre super aspirateur à main sans fil, mais une petite pelle et balayette fait également l’affaire. On l’utilise occasionnellement lorsque notre aspirateur n’a plus de charge par exemple. 
    • BOÎTE-À-OUTILS: dans un camping-car, occasion ou neuf, on a toujours besoin de réparer des petites choses. Une boîte-à-outil basique avec quelques tournevis, un marteau et une pince est indispensable.
    • HUILE MOTEUR: De temps en temps, il faut contrôler le niveau d’huile du moteur et rajouter de l’huile si besoin.
    • TROUSSE DE SECOURS: Avant de prendre la route nous avons fait nos rendez-vous avec nos docteurs à Paris qui nous ont prescrit les médicaments qu’il faut avoir avec nous dans le camping-car. Nous avons une trousse de secours très complète.
    • UN PORTE BÉBÉ (ou un porte-enfant de randonnée): Ceci n’est bien évidemment pas nécessaire pour les gens qui voyagent sans enfants 🙂 En revanche, pour ceux qui voyagent avec enfants, c’est vraiment indispensable. L’enfant peut dormir dedans ou il peut voyager sans se fatiguer.

 

LES OBJETS QUI AMELIORENT LE CONFORT DANS LE CAMPING-CAR

La liste ci-dessous regroupe les objets pratiques qui ne sont pas forcément nécessaires mais qui facilitent grandement la vie en camping-car.

    • PORTE-VÉLOS: Un des inconvénients de voyager en camping-car, c’est la taille du véhicule. Souvent on ne peut pas se garer en centre-ville. Pour éviter d’utiliser le transport public, les vélos sont un très bon moyen de transport. Un porte-vélos monté sur l’arrière du camping-car permet de les transporter sans perdre de la place en soute.
    • STORE: Dans certains endroits, le soleil tape très fort. Pour ne pas être condamné à l’intérieur du camping-car, la meilleure solution c’est d’avoir un store intégré au véhicule. Ainsi, on peut dérouler le store pour créer un peu d’ombre et déjeuner dans l’ombre !
    • UNE TABLE ET DES CHAISES PLIANTES: Un des multiples avantages de ce mode de voyage est qu’on va souvent se trouver à un endroit magnifique et insolite. Quand il fait beau, c’est super d’en profiter pour manger dehors, donc une simple table pliante et quelques chaises qui vont avec sont parfaits pour cela. Si votre table peut être réglée en hauteur, c’est un petit plus.
    • ASPIRATEUR À MAIN ET SANS FIL: Avec le petit espace qu’on a dans un camping-car, on préfère le garder le plus propre possible. Du coup, chaque matin, on passe l’aspirateur. Nous avons investi dans un super aspirateur et c’est super agréable.
    • MARCHE-PIED: Certains camping-cars ont un marche-pied intégré, mais quand ce n’est pas le cas, on peut acheter un petit marche-pied pour éviter de devoir sauter pour sortir. Nous en avons mais il reste dans notre soute, on ne l’utilise jamais. on préfère sauter sur l’herbe 🙂
    • NETTOYANT RÉSERVOIR EAUX USÉES: Le réservoir des eaux usées peut sentir mauvais après un moment. Il suffit de le nettoyer avec un produit qui se trouve dans les magasins de produits pour camping-cars et le tour est joué ! Autre astuce, vous pouvez également le nettoyer avec du nettoyant sol ou encore du vinaigre blanc.
    • UNE POUSSETTE: Nous ne l’utilisons pas systématiquement, surtout qu’on adore le portage mais pour découvrir une ville avec 2 enfants, une poussette peut vraiment faciliter les choses quand l’un est fatigué et souhaite faire un dodo lorsque la visite dure toute la journée.

 

Les besoins de chacun sont différents bien sûr, mais si vous partez avec ces objets ci-dessous, vous avez tout ce qu’il vous faut ! Si vous avez des questions sur un élément un particulier, n’hésitez-pas à nous contacter, on vous aidera avec plaisir.

 

Bonne route !

LFQV